Analyse des thèmes de justice dans « Better Call Saul »

"Better Call Saul" est une série télévisée américaine, un prequel de "Breaking Bad", qui raconte l’histoire de Jimmy McGill, un avocat peu scrupuleux de Albuquerque, au Nouveau-Mexique, avant qu’il ne devienne Saul Goodman. Dans un monde où le code de la justice est souvent brouillé, on suit avec un intérêt croissant le cheminement de Jimmy vers ses méthodes peu conventionnelles. L’évolution du personnage de Jimmy est fascinante, tout comme celle des autres personnages principaux, tels que Mike, Kim, Howard et Gus. Dans cette analyse, nous allons décortiquer quelques thèmes de justice qui traversent la série.

Les origines de Saul Goodman : Jimmy McGill

Avant de devenir le fameux avocat Saul Goodman que nous connaissons tous, il y avait Jimmy McGill. Jimmy est un personnage complexe, avec un passé miteux, qui lutte pour se faire un nom dans le domaine juridique. Malheureusement, Jimmy a un penchant pour les raccourcis et les manœuvres douteuses, ce qui le met souvent en conflit avec son frère aîné, Chuck McGill, un avocat respecté et prestigieux.

L’évolution de Jimmy, de son humble début en tant qu*’avocat* dans le service public à sa transformation en Saul Goodman, le défenseur des criminels, est un parcours tortueux mais fascinant. Les choix de Jimmy, souvent motivés par la nécessité et le désir d’être reconnu, soulignent les défis auxquels sont confrontés les avocats qui cherchent à faire leur place dans un système juridique parfois injuste et corrompu.

Mike Ehrmantraut : le justicier à la morale flexible

Mike Ehrmantraut est un autre personnage fascinant de "Better Call Saul". Ancien policier de Philadelphie devenu homme à tout faire pour Saul, Mike est un exemple parfait de la façon dont le système de justice peut parfois échouer. Son parcours de justicier à la morale flexible et sa descente dans le monde criminel mettent en évidence les limites du système judiciaire et la ligne floue entre le bien et le mal.

Howard Hamlin : l’avocat modèle

Contrairement à Jimmy et Mike, Howard Hamlin est l’exemple parfait de l’ "avocat réussi". Paternaliste et conformiste, respectant toujours le code de l’éthique professionnelle, Howard représente l’autre face du monde juridique. Cependant, sa détermination à maintenir l’image de la perfection et de l’intégrité à tout prix montre que même l’avocat modèle a ses propres failles et démons.

Kim Wexler : entre conformité et rébellion

Partenaire de Jimmy, Kim Wexler est une avocate talentueuse qui est souvent tiraillée entre son sens du devoir et sa loyauté envers Jimmy. Son parcours illustre clairement les dilemmes moraux auxquels sont confrontés les avocats lorsqu’ils sont pris entre les exigences de leur profession et leurs obligations personnelles.

La puissance du cartel : Gus et Lalo

En marge du monde juridique, Gus Fring et Lalo Salamanca représentent la face sombre de la justice. Ils nous rappellent que le système juridique peut être impuissant face à des forces plus grandes et plus puissantes. Leur présence constitue un défi constant pour les personnages principaux, en particulier Jimmy et Mike.

En conclusion, "Better Call Saul" offre une analyse nuancée et détaillée de la justice et du système juridique, à travers le prisme de personnages uniques et captivants. Que ce soit Jimmy, Mike, Howard, Kim ou les membres du cartel comme Gus et Lalo, chaque personnage joue un rôle crucial dans l’exploration des thèmes de justice dans la série. Ils nous montrent que la justice n’est pas toujours noire ou blanche, mais se situe souvent dans des nuances de gris.

L’éthique en question : le dilemme de la justice

L’éthique est un thème central dans "Better Call Saul". Les personnages principaux sont constamment confrontés à des dilemmes éthiques qui remettent en question leurs principes et leur sens de la justice. Jimmy McGill, qui deviendra plus tard Saul Goodman, est un excellent exemple de ce dilemme. Jimmy est souvent tenté de modifier le code de conduite éthique pour parvenir à ses fins, car il estime que le système juridique est injuste.

Jimmy est un personnage qui cherche constamment à prouver sa valeur, mais qui est souvent repoussé par le système juridique. La série explore la façon dont Jimmy est tenté de brouiller les lignes éthiques pour réussir. Cette tentation est exacerbée par la présence de personnages tels que Mike Ehrmantraut et Kim Wexler, qui ont également leurs propres dilemmes éthiques. Mike, par exemple, est un ancien policier qui a choisi de travailler pour Saul et le cartel de la drogue pour subvenir aux besoins de sa famille. Kim, quant à elle, est une avocate dévouée qui est souvent tiraillée entre son sens du devoir et sa loyauté envers Jimmy.

Dans "Better Call Saul", l’éthique est souvent sacrifiée au profit de la survie et de l’ambition. C’est un thème qui est constamment remis en question tout au long de la série, et qui donne lieu à certains des moments les plus poignants et les plus mémorables de la série.

L’effet miroir : Walter White et Saul Goodman

Dans "Breaking Bad", créé par Vince Gilligan et Peter Gould, Walter White est un professeur de chimie qui se transforme en fabricant de meth pour subvenir aux besoins de sa famille après avoir été diagnostiqué d’un cancer. Walter est un personnage qui, comme Jimmy McGill, est poussé à des extrêmes pour survivre. Les deux personnages partagent une similarité frappante : ils sont tous deux des hommes ordinaires qui sont poussés à devenir des criminels en raison de circonstances indépendantes de leur volonté.

Tout comme Walter, Jimmy est un personnage qui est amené à franchir des limites pour atteindre ses objectifs. La transformation de Jimmy en Saul Goodman est similaire à celle de Walter en Heisenberg. Les deux personnages commencent comme des hommes ordinaires qui veulent simplement vivre une vie décente, mais qui sont finalement attirés par le monde du crime. C’est un thème que Vince Gilligan et Peter Gould explorent de manière brillante dans les deux séries, ce qui ajoute une profondeur et une complexité supplémentaires aux personnages.

En conclusion, "Better Call Saul" est une série qui explore de manière brillante et détaillée les thèmes de la justice, de l’éthique et du crime. Les créateurs, Vince Gilligan et Peter Gould, ont réussi à peindre un tableau complexe et nuancé du système juridique à travers les yeux de personnages bien développés et fascinants. Ces thèmes sont encore amplifiés par la transformation de Jimmy McGill en Saul Goodman et l’effet miroir avec le personnage de Walter White dans "Breaking Bad". Bien plus qu’un simple spin-off, "Better Call Saul" est une série qui se tient fièrement à côté de son prédécesseur, tout en offrant sa propre perspective unique sur des thèmes universels.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés